Alexandre Pierre

AOTEAoRA

 

Médiathèque Albert Camus
36, rue Henri Becquerel
Saint-Brieuc

 

Depuis que Tasman et Cook ont révélé la Nouvelle-Zélande au monde, cet archipel des antipodes – Aoteaora en maori :  » La terre au long nuage blanc  » – attire inexorablement les voyageurs en quête de grands espaces.

Imprégnée de la culture des polynésiens arrivés là il y a moins de 1000 ans, cette terre sauvage à la biodiversité incroyable ne cesse de surprendre.

Ici, la nature est restée reine : les forêts primaires font partie des dernières encore existantes de la planète ; les volcans sont ceux de la ceinture de feu du pacifique ; les montagnes sont celles des alpes de l’hémisphère sud et les littoraux sont restés intactes depuis l’aube de leur création.

A 19 000 kilomètres de la France, la diversité made in New-Zealand s’écrit en majuscule au fil des paysages.