Franck PERRIN

NAMISSIGUIMA : L’OR DE L’ESPOIR


Depuis 2002, la ruée vers le village de Namissiguima au Burkina Faso s’est accrue à cause de l’orpaillage.

Beaucoup nourrissent l’espoir de mettre un terme à leur pauvreté.

35% des travailleurs de ce fiévreux enfer de l’or sont des enfants à qui la Fondation Raoul Follereau tente de donner repas, éducation et premiers soins.